Un petit port entouré de marais

 

Carte de l’île de Ré dessinée au XVIIIe siècle

 

Le bourg actuel des Portes-en-Ré apparaît au Moyen-Âge, il dépend alors du prieuré Saint-Etienne d’Ars. Son nom trouve son origine dans sa position géographique, à l’entrée du Fier et de l’ancienne île d’Ars. Situé à l’extrémité de l’île, le village reste longtemps isolé. Enfin relié à l’île d’Ars au XVe siècle, ce territoire est érigé en paroisse en 1548 mais demeure difficile d’accès jusqu’au XXe siècle. La mer est alors la principale voie de communication.

Au début du XVIe siècle, le développement des marais salants autour du Fier attire de nouvelles familles. On peut noter le rôle important de deux notables fortunés, Jehan Conan et Jehan Mervaud, qui en créant des salines à proximité du bourg vont le protéger des submersions. C’est au XVIIe siècle que ces prises atteignent leur plein essor. Afin que les bateaux qui remontent les chenaux puissent accoster et effectuer leur chargement de sel, les habitants construisent des appontements et des charges. 

 

En savoir plus sur le Vieux Port des Portes

 

D'autres "Zoom sur..." sont disponibles, soyez curieux !